Fesse de bouc

Visiteurs

En ligne: 4
Aujourd'hui: 375
Cette semaine: 2229
Total: 521864

Autres sites velocanauxdodo

En bref

Toutes les pages sont accessibles par le menu sous l'image de bannière.
-----
Pour réagir sur une page ou un article utilisez les commentaires.
-----
Pour nous contacter allez sur la page contact

Carte interactive

Catégories

Randos vélo

Croisières

Véloscénie: Paris-Mont St Michel

Imprimer cette page Imprimer cette page

Du 23 au 28 mai 2014 de Nogent-le-Rotrou au Mont Saint Michel.veloscenie

Itinéraire prévu

Le groupe prêt à partir

Le groupe prêt à partir

Randonnée 100% sans voiture. De la maison à Paris-Montparnasse par la voie verte du sud Parisien, TER jusqu’à Nogent-le-Rotrou. Puis en suivant l’itinéraire Véloscénie de Nogent au Mont. Puis TER jusqu’à Rennes et TGV jusqu’à Massy.

NB: Véloscénie est en cours d’aménagement. Les sorties de Paris, sur routes partagées ou chemins ruraux sont fortement déconseillées. A partir d’Épernon et jusqu’à Condé-sur-Huisne, petites routes mais belles côtes. Nous avons donc choisi de partir de Condé, départ de la belle voie verte qui mène à Alençon. Mais attention, entre Alençon et Domfront, à nouveau route partagée, sans trop de circulation mais montagnes russes tout du long! Enfin, l’arrivée au Mont est elle aussi en cours d’aménagement et l’itinéraire provisoire proposé, pour éviter les routes voitureuses, fait un grand détour par l’intérieur des terres.

Les étapes

Nogent-Le-Rotrou→Condé-sur-Huisne (17 km)

Un petit tour au château s’impose (attention, ça monte!). Puis petite route tranquille avec quelques faux plats jusqu’à Condeau . Avant Condeau, si vous passez un mardi ou vendredi après-midi, ne manquez pas d’acheter votre pain (fermier) à la ferme de l’Angenardière. A Condé, tous commerces dont la boulangerie sur la place de l’église qui fait des pizza (succulentes parait-il) le vendredi.

Coup de coeurNuit à Condé au gîte « Le haut Rivray« .

Belle bâtisse, belle salle commune, on peut y faire son repas et garer ses vélos. En plus, le propriétaire, qui est aussi le Maire de Condé, est très accueillant.

Condé-sur-Huisne→Le Mèle ( 53 km)

Sur la voie verte entre Condé et Alençon.

Sur la voie verte entre Condé et Alençon.

Nous sommes maintenant sur la superbe voie verte qui emprunte une ancienne ligne de chemin de fer. Elle nous conduira jusqu’à Alençon. DEs vestiges de l’activité passée tout le long de la voie ainsi que plusieurs beaux manoirs. Nous nous sommes arrêté à celui de la Vove qui est tout près de la voie.

OUI, allez-y!Nuit au Mèle à l’hôtel de la Poste.

Bon accueil, bonne cuisine, de quoi garer son vélo. mais le matelas de la chambre 1 avait trop vécu!

Le Mèle→Carrouges (55 km)

Une bonne quinzaine de km tout droit et à plat (profitez-en!) nous amène dans les faubourgs d’Alençon par la voie verte. Quelques détours pour éviter les routes passantes et on arrive à Alençon. Une petite visite s’impose: vieilles rues, halles au blé, aux toiles…, cathédrale.

A partir de maintenant, préparez vos mollets. D’Alençon à Domfront, l’itinéraire empruntes de petites routes tranquilles mais… de type montagnes russes. Ca monte, pas beaucoup, quelques dizaines de mètres, et ça redescend d’autant aussitôt. Les plats, même faux,  sont rares. Mais on traverse une belle région et de beaux villages. Si vous attendez quelques (beaucoup?) années une voie verte devrait relier Alençon à Bagnoles de l’Orne par la Mayenne.

Coup de coeurNuit à Carrouges au gite du Cheval Blanc.

Très bon accueil, belles chambres et bonne literie, grande salle commune avec cuisine. Garage pour les vélos. On ne peut mieux.

Balisage d'époque

Balisage d’époque

Carrouges→Domfront (41 km)

On commence par une belle descente jusqu’au château de Carrouges. Ne manquez pas la visite. Puis les montagnes russes reviennent. La grande majorité du parcours se déroule dans la magnifique forêt des Andaines. Traversée de Bagnoles de l’Orne. Quasiment plus de commerce de bouche (les supermarchés en périphérie et les boutiques de souvenirs les ont tué!).

Coup de coeurNuit dans une yourte près de Domfront

Quelques emplacements de camping et une yourte joliment aménagée dans cette exploitation bio. Accueil chaleureux, visite de l’exploitation, préau et cuisine permettent de cuisiner et de déguster les produits bio locaux: On peut faire des crêpes (œufs-farine-lait) il y a des pates, du fromage et de quoi boire. Le bonheur.

Domfront→Virey (51 km)

Dernier raidillon pour atteindre Domfront. Belle vue sur la plaine. Jolie ville: château ruiné, vieilles bâtisses… mais tout ça se mérite à la force du mollet! Après une descente redoutable, on récupère une belle voie verte qui nous conduira jusqu’à la mer.

Coup de coeurCoup de coeurNuit à Virey près de St Hilaire chez la cousine Momo.

Sommes accueillis comme des coqs en pate. On sera obligé de revenir.

Virey→Pontorson (48 km)

Arrivée à destination

Arrivée à destination

Départ embrumé. On rejoint la voie verte et on descend quasiment en roue libre Pontaubault. On retrouve alors un itinéraire partagé et pentu. Au lieu-dit « Bas Courtil » l’itinéraire officiel s’enfonce dans les terres et indique 18km jusqu’au Mont. Il n’y en a que 9 par la côte mais il faut emprunter la D75. Peu chargée à cette heure (12H) et en cette période de grisaille (bien qu’on soit au mois de mai) c’est l’option que nous prenons. On arrive à éviter en partie  la départementale en prenant le GR parmi les moutons. A éviter bien sûr en pleine période touristique. Vite une voie verte sur la digue!!!

Nous bravons les interdictions et empruntons la voie qui nous mène au pied du Mont, bien mérité.

A fond la caisse avec le vent dans le dos jusqu’à Pontorson ou nous prenons le train pour Rennes.

Coup de coeurNuit à Rennes à l’hôtel Atlantic

Bon confort, nos vélos ont eu droit à une chambre! Petit déjeuner copieux.

Le parcours

Ci dessous la trace du parcours.


Les traces GPS complètes sont disponibles danbs le menu téléchargements.

La documentation:

Le site officiel de la véloroute: descriptifs des étapes, traces GPS…

Le Véloguide aux éditions Ouest-France: « De Paris au Mont-Saint-Michel à vélo »  par Michel Bonduelle.

Photos

Imprimer cette page Imprimer cette page

1 commentaire pour Véloscénie: Paris-Mont St Michel

  • Heureux Ph

    Nous venons de faire au mois d’août la véloscénie de Versailles au Mont-St-Michel. Très beau parcours, très peu de cyclistes rencontrés! Le tronçon Versailles-Rambouillet n’est pas fléché et assez difficile à trouver ( surtout ne pas utiliser le tracé téléchargeable sur leur site car ce ne sont que chemins de terre barrés par de nombreuses chicanes!). Pour le reste très beau fléchage à partir d’ Epernon. A visiter absolument: la « danse macabre » à l’ église de Meslay-le-Grenet! Retour en train Granville-Paris (Montparnasse-Vaugirard) dans un train flambant neuf et, pour une fois, bien aménagé pour le transport des vélos. Pour ceux qui voudraient retourner à versailles, correspondance à Dreux. Ah oui, évitez de loger à Mortain: c’est beau mais il faut se « taper » 250 m. de dénivellé

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

captcha

Please enter the CAPTCHA text