Fesse de bouc

Visiteurs

En ligne: 4
Aujourd'hui: 187
Cette semaine: 187
Total: 549218

Autres sites velocanauxdodo

En bref

Toutes les pages sont accessibles par le menu sous l'image de bannière.
-----
Pour réagir sur une page ou un article utilisez les commentaires.
-----
Pour nous contacter allez sur la page contact

Carte interactive

Catégories

Randos vélo

Croisières

La Vélodyssée de Biganos à Bayonne

Imprimer cette page Imprimer cette page

velodyssee-ev1-cmjn-1_400En août 2016, nous profitons que nous sommes dans les Landes pour le festival de Luxey « Musicalarue » pour découvrir cette partie de la Vélodyssée.

Itinéraire prévu

En suivant l’ itinéraire à vélo « La Vélodyssée » qui longe la côte atlantique de Roscoff à Hendaye.

Nous quittons Luxey ce matin du 15 août pour Biganos où nous laissons la voiture sur le grand parking gratuit de la gare. La voie verte passe tout à côté.

Les étapes

Biganos → Biscarosse plage (52 km)

20160815_144739--IMG_8470

Devant la dune du Pilat

Premiers coups de pédales vers 11H. Zone très urbanisée jusqu’à Arcachon où la piste serpente entre les lotissements. Arrêt déjeuner au port ostréicole de la Teste-de-Buch pour une assiette d’huîtres et quelques fruits de mer arrosés d’un petit blanc. La piste est ensuite malheureusement tracée le long d’une départementale empruntée par les touristes qui se rendent à la dune du Pilat. Une horreur; il fait chaud, c’est en plein cagnard bien que la forêt soit proche, ça pue et c’est bruyant! Fatigués, nous nous arrêtons au premier camping.

NON, à éviter« Nuit » au camping « Le vivier »

Extrait du dépliant du camp : « … le camping Le Vivier est un site paradisiaque idéal pour renouer avec la nature… Une véritable invitation à la joie de vivre! ». Une horreur; 372 bungalows, 462 emplacements camping! 15 août oblige, bal au camping et bal en ville en stéréo. Et bien sûr hors de prix (36,50€!).

Biscarosse plage → Mimizan (55 km)

Dure! dure la côte

Dure! dure la côte

Ca démarre sérieux par de belles côtes (et une piste en mauvais état) jusqu’à l’étang de Cazaux-Sanguinet! Puis journée agréable; la piste est en forêt et passe le long des grands lacs. Pique nique et sieste à Gastes sur une belle pelouse ombragée de l’étang de Biscarosse et baignade. Arrêt en soirée au camping jouxtant l’étang d’Aureilhan.

bofNuit à Mimizan au camping municipal du Lac

Moins pire qu’hier mais encore cher 19,50 pour un camping municipal et un tout petit emplacement. Accès au lac et baignade. Bistrot où on peu manger pour un prix raisonnable.

Bel aménagement

Bel aménagement

Mimizan →Léon (61 km)

Étape agréable entièrement en forêt (de pins!!!) le long de la côte. Si on ne voit pas la mer, il est possible de la rejoindre en empruntant les « perpendiculaires ». Ravitaillement à Contis-Plage et pique nique près du cap de l’Homy. Petit détour vers le centre naturiste d’Arnaoutchot; moins on en a sur le dos et plus c’est cher! Arrêt en soirée à St Michel Escalus situé à 3 km à l’écart de Léon.

coeur_022Nuit à l’aire naturelle de camping « Domaine du Cayre« 

Y’a pas de piscine, y’a pas de discothèque, mais on peut y boire un verre, y’a de la place, des tables et chaises à disposition, on peut y cuisiner (micro-onde et plancha), on retrouve d’autres cyclos avec qui on peut partager, les autres campeurs vous accueillent et proposent leur aide, tout comme le patron ouvert et disponible. Les équipements sont fonctionnels et propres car les produits d’entretien sont là à disposition et chacun fait son ménage! Il y a même du papier dans les toilettes ce que l’on ne trouve même plus dans les 3 étoiles! Et le prix est raisonnable. ON AIME.

L'océan à Hossegor

L’océan à Hossegor

Léon → Labenne (55 km)

Il a plu cette nuit et ce matin encore. Petit déj à l’abri à l’accueil du camping et départ sous un ciel bien gris.

C’est en traversant les villes qu’on peut apprécier l’intérêt que portent les élus à la pratique du vélo. La journée va nous apporter deux exemples opposés. Léon d’abord. La voie verte venant du nord s’interrompt 3 km avant le bourg et les vélos doivent emprunter la route, frôlés par les voitures et les camions. En ville c’est un indescriptible bazar de voitures et de vélos. En ce mois d’août, beaucoup de familles avec des enfants circulent en ville! La signalisation, quand elle existe, est placée n’importe comment. Même les gendarmes, rencontrés en ville, à qui je signalais la dangerosité du lieu, me disaient que, eux aussi la ressentaient, lorsqu’ils patrouillaient à vélo dans Léon. A l’inverse, la traversée de Hossegor-Capbreton est un vrai bonheur. Le cheminement est clair et les voies cyclables et automobiles parfaitement séparées et sécurisées. Certes, l’urbanisation est différente de Léon, les voies sont plus larges mais les distances à aménager sont, elles, beaucoup plus longues. On a traversé Léon en vitesse et on s’est arrêté longuement à Capbreton! va savoir pourquoi?

Donc, traversée de Léon, passage à Moliets et arrêt pique nique au bord du lac marin de Vieux-Boucau.

Arrêt à Capbreton à l’office du tourisme. Une charmante et efficace hôtesse nous dégotte une chambre d’hôtel à Labenne ville.

Dans les rues de Bayonne

Dans les rues de Bayonne

OUI, allez-y!Nuit à l’hôtel « Le relais« 

Labenne → Bayonne (25 km)

Départ 8H de l’hôtel vers Labenne-Plage où on se prépare un petit déjeuner en plein air face à la mer. Belle piste dans la nature jusqu’à Tarnos puis zone plus urbanisée jusqu’à la gare de Bayonne. Balade en ville et train (voir article) jusqu’à Biganos où nous attend notre auto.

Le parcours

Ci dessous la trace du parcours.


Les traces GPS complètes sont disponibles dans le menu téléchargements.

La documentation:

Guide du routard (nouveauté 2016) La Vélodyssée

Site La Vélodyssée

Photos

Imprimer cette page Imprimer cette page

Sans commentaire