Fesse de bouc

Visiteurs

En ligne: 2
Aujourd'hui: 376
Cette semaine: 2230
Total: 521865

Autres sites velocanauxdodo

En bref

Toutes les pages sont accessibles par le menu sous l'image de bannière.
-----
Pour réagir sur une page ou un article utilisez les commentaires.
-----
Pour nous contacter allez sur la page contact

Carte interactive

Catégories

Randos vélo

Croisières

St Malo-Carhaix-Lorient

Imprimer cette page Imprimer cette page

Du 3 au 10 septembre 2016 sur les Voies Vertes Bretonne V3-V6 et V7 entre St Malo et Lorient via Mur de Bretagne et Carhaix.

Le voyage:

Coulée verte entre Massy et la gare Montparnasse et TGV jusqu’à St Malo pour l’aller. Retour en TGV de Lorient à Massy.

L’itinéraire

En suivant les Voies Vertes  Bretonnes 3, 6 et 7.

Les étapes:

St Malo → Dinan (30  km)

Traversée St Malo-Dinard

De la gare au port pour l’embarquement vers Dinard. Incontournable, au propre comme au figuré (il n’y a pas d’aménagement cyclable entre St Malo et Dinard par le barrage de la Rance), la traversée en bateau s’impose mais au tarif fort puisque les vélos payent le même prix que les piétons! A noter aussi le non aménagement du débarcadère à Dinard qui impose de porter les machines dans un escalier redoutable.

Une fois trouvé le départ de la V3 sur les hauteurs de Dinard, bel aménagement jusqu’à Dinan. Arrêt cidre à Taden au pied du manoir.

ouiNuit à l’auberge de jeunesse de Dinan.

Ancien moulin dans un écrin de verdure. Bon accueil.

 

Dinan →  St-Méen-Le-Grand (56  km)

Chateau du Hac

Une bruine bien bretonne nous accompagne toute la matinée. Nous revisitons l’abbaye de Lehon qui nous procure un abriville providentiel, passons l’écluse de Boutron et son statuaire ferronnier puis longeons la Rance jusqu’à l’écluse du Mottay, embranchement de la V6. Pique nique à la gare restaurée du Quiou (toilettes sèches top!) puis visite « privée » du chateau du Hac. La voie verte aménagée sur l’ancienne voie ferrée, jalonnée de jolies gares restaurées,  monte en pente douce pendant 30 km jusqu’à St Méen.

ouiNuit à la chambre d’hôtes « Côté Cour » à St Méen.

Bon accueil. Logement joliment décoré de mosaïques, broderies… par la propriétaire spécialiste des loisirs créatifs. Cuisine aménagée et salle à manger à disposition. Repas élaboré et pris sur place.

St Méen → Loudéac (55 km)

Ca parait plat mais ça ne l’est pas! On monte de 100m en 25km (0,5%!) puis on redescend d’autant en 15km puis on remonte… Madame regrette la platitude des canaux et envisage de passer au VAE! toujours de belles gares réaménagées le long du parcours.

ouiNuit à l’hôtel « Les routiers » à Loudéac

Bon accueil. Belle chambre rénovée. Le patron collectionne tout ce qu’il trouve sur la 2CV et en possède plusieurs dont une joliment retapée. Repas du soir et petit dèj basiques de la 1/2 pension. 

La rigole d’Hilvern

Loudéac → Mur de Bretagne (42 km) → Carhaix (bus)

En pente douce jusqu’à Caradec, nous quittons la voie ferrée  pour rejoindre St Thélo et ses vieilles maisons vestiges de l’industrie du lin et de la toile de Bretagne puis la superbe rigole d’Hilvern que l’on va suivre sur 12km pour rejoindre la voie verte un peu après St Caradec. Pique nique à la gare de St Guen et petit tour au village pour découvrir les vieilles maisons. Visite de la chapelle Ste Suzanne à Mûr et attente du TiBus qui nous amène à Carhaix.

 

TiBus est un réseau de transports mis en place par le département des côtes d’Armor.

Pour 2€ quelque soit la distance, voyagez de ville en ville et même votre vélo avec vous pour le même prix! une seule condition: prévenir la veille pour être assuré de pouvoir le mettre en soute.

 

 

De la gare de Carhaix où nous laisse le bus, belle et grande descente jusqu’au camping municipal situé dans la vallée de l’Hyère.

Nuit en roulotte au camping municipal de Carhaix.

Belle roulotte magnifiquement équipée.

 

Carhaix→ Pont-Guern (65 km)

Le pont de Bon Repos

Nous remontons dans Carhaix pour redescendre à l’est et retrouver la V6. puis 20km de montée à 0,7%! C’est sûr, le VAE est pour bientôt! Nous passons à Rostrenen puis à Gouarec où nous retrouvons le canal de Nantes à Brest.

Nous longeons ensuite le Blavet et visitons l’abbaye de Bon Repos puis passage au dessus du lac de Guerlédan avant de  retrouver Mûr de Bretagne. Grande descente jusqu’à Pont-Guern où nous retrouvons le gîte où nous avions séjourné en 2008.

Nuit en chambre d’hôtes à Pont-Guern chez Mr & Mme Le Boudec.

Toujours parfait mais dommage qu’il n’y ai plus la table d’hôtes.  Y. Le Boudec oeuvre au sein de l’association canal Guerlédan-Pontivy pour la réhabilitation du canal (voir article)

Pont-Guern → Melrand (58km)

Le Blavet se la coule douce

Après un petit déjeuner royal petite visite à l’écluse de Poulhibet pour rencontrer les membres de l’association puis départ le long du Blavet sur le halage du canal de Nantes à Brest. Nous quittons le canal (ou plutôt c’est lui qui nous quitte) à Pontivy et continuons le long du Blavet. Arrêt culturel à St-Nicolas-des-Eaux; église, fontaine, vieilles maisons… A l’écluse de Boternau nous prenons la route de Melrand agrémentée de quelques côtes. Dépose des bagages à l’hôtel puis départ vers le village de l’an mil par une courte route agrémentée de fortes côtes! plus de doute quant au VAE!

ouiNuit à l’auberge de « La tourelle » à Melrand

Belle petite chambre pour 30€! Diner à la crêperie voisine et découverte de mets traditionnels locaux: galette sèche au lait ribot, bouillie de millet.

Melrand → Lorient (58km)

Route tranquille et plate sur le halage du Blavet jusqu’à Hennebont où s’arrête le chemin et nous prenons le train jusqu’à Lorient pour éviter les voitures. Traversée de la ville jusqu’à l’étang du Ter ou se trouve l’auberge de jeunesse.

ouiNuit à l’auberge de jeunesse de Lorient

et diner préparé sur place.

Départ le lendemain à l’aube sous un léger crachin vers la gare de Lorient et retour au bercail.

En guise de conclusion

Belle rando. Encore une fois un temps superbe en Bretagne. Des hébergements de qualité à des prix raisonnables. Des rencontres enrichissantes avec des gens d’une rare gentillesse. Seul bémol, cette odeur de lisier omniprésente! Et un dernier conseil: les voies vertes bretonnes utilisent les anciennes voies ferrées. Bien que les pentes soient peu importantes (moins de 1% en moyenne) elles sont souvent longues, très longues et usantes.

Le parcours

Ci dessous la trace du parcours. A vous de jouer.

La trace GPS est disponible dans le menu téléchargements.

Documentation

Le site vélo-Tourisme-Bretagne.

Site de l’AF3V.

Le livre « La Bretagne par les voies vertes » (Ed Ouest-France)

Le guide « La Bretagne à vélo » (Ed Ouest-France)

Photos

Imprimer cette page Imprimer cette page

 

 

Sans commentaire