Fesse de bouc

Visiteurs

En ligne: 1
Aujourd'hui: 16
Cette semaine: 2093
Total: 506145

Autres sites velocanauxdodo

En bref

Toutes les pages sont accessibles par le menu sous l'image de bannière.
-----
Pour réagir sur une page ou un article utilisez les commentaires.
-----
Pour nous contacter allez sur la page contact

Carte interactive

Catégories

Randos vélo

Croisières

Canal du Nivernais

Imprimer cette page Imprimer cette page

Superbe canal. D’abord timide il ne montre que quelques bras qui coupent les méandres de l’Yonne. En remontant, il s’impose à la rivière puis la quitte avant de redescendre vers la Loire. Bravo aux éclusiers qui entretiennent et fleurissent si bien leurs demeures.

Septembre 2007: Laroche-Migennes → Decize

Du 17 au 21 septembre 2007. De Laroche-Migennes à Auxerre le long de l’Yonne puis d’Auxerre à Decize sur la véloroute du canal du Nivernais.

niv-ph0Le voyage:

Aller: de Massy à la gare de Lyon par le RER. Le TER jusqu’à Laroche-Migennes.

Retour: Decize → Nevers en TER et Nevers → Paris en Corail.niv-ph2

L’itinéraire:

Le long du canal par le halage avec quelques variantes culturelles. Le chemin de halage le mieux aménagé de France. La véloroute est bien décrite (voir documentation) de Auxerre à  Decize.

Les étapes:

Migennes → Escolives-sainte-Camille (36km)

  • A la sortie de la gare, remonter  l’Yonne sur la rive droite jusqu’à l’écluse de Raveuse.niv-var21
    niv-var1
    variante Gurgy

     

  • Prendre la dérivation de Gurgy jusqu’à Gurgy. Passer dans le village.
  • A la sortie du village, avant le cimetière, prendre à droite et retrouver l’Yonne sous l’autoroute.
  • Suivre l’Yonne, toujours rive droite, jusqu’à Moneteau.
  • Traverser l’Yonne au pont et prendre le halage rive gauche jusqu’à Auxerre.

A partir de maintenant le chemin est décrit dans les guides.

Auxerre: Prenez le temps de vous y arréter superbes maisons à colombages, quartier de l’horloge et de la marine, la Cathédrale Saint-Etienne et l’Abbaye Saint-Germain.

Cure de noix tout le long du chemin.

Difficile de se rendre à Escolives en raison des propriétés privées (et closes) entre le halage et la N6. On a pu passer à la ferme de la Bazine, le chemin est privé, mais ouvert! Si vous êtes plus respectueux de la propriété privée, vous pouvez aussi passer par la station d’épuration à l’ouest (moins bucolique) ou par la plaine de Sausse à l’est: prendre le petit chemin au niveau de l’affiche « Bailly-Lapierre » en face des caves de Bailly.

 coeur_022Nuit à Escolive au domaine Borgnat, chambres d’hôtes et viticulteur.

Cadre agréable, piscine, chambre spacieuse et confortable (demandez les chambres qui sont juste à l’entrée (poutres apparentes et lit en alcove), bonne table (merci Orlyn) et bon accueil, visite des caves et dégustation des produits: blancs, rosés, rouges, ratafia, crémant de Bourgogne de tous les millésimes et rebelote à table.

Escolives → Surgy (45km)

Départ au petit matin frais et dispo, même pas un soupçon de migraine!

Rive gauche de l’Yonne. Peu après Cravant traverser le pont du chemin de fer et passer rive droite. On peut se faire un petit aller et retour (8km)sur le canal d’Accolay jusqu’à Vermenton, on y verra de belles écluses et le vieux village d’Accolay (2 lavoirs) ou le canal surplombe la Cure.

  oui Nuit au Domaine de Surgy, gîte d’étape géré par la ville de Surgy.

Belle bâtisse entièrement rénovée, nombreuses chambres et dortoirs, repas livré par traiteur. ½ pension à 29€/personne.

Surgy → Chitry-les-Mines (40km)

Passage à Clamecy. Un petit tour dans la ville s’impose.

Chitry, son port, son château. On dépose nos affaires au gîte et on part faire un tour à Corbigny en empruntant l’ancienne voie romaine. Visite de l’abbaye de Corbigny.

coeur_022 Nuit au Clos de Chitry . Bon confort, bon accueil et très bonne tableniv-ph1

Le patron avant de s’installer à Chitry a bourlingué à travers le monde en tant que chef cuistot dans différents grands hôtels. On a bien apprécié.

Chitry → Panneçot (53km)

Attention, prenez vos précautions, on entre dans la Nièvre profonde. L’exode rural en a fait un presque désert. Les commerces sont inexistants!

On passe à l’étang de Baye qui alimente le bief de partage. On peut trouver des commerces à Chatillon en Bazois.

oui Nuit dans une caravane louée au camping municipal de Panneçot. (0386843270).

Fait pas chaud en cette fin septembre! Mais sous une douzaine de couettes la nuit fut bonne dans notre caravane au bord de l’eau.

Panneçot → Decize (29km)

Sur la route, vous ne pourrez pas manquer la Vierge de Cercy-la-Tour.

A Decize voir la promenade des halles plantée d’innombrables platanes et la vue sur la Loire à son extrémité. On a poussé jusqu’à « la jonction », là ou à travers la Loire les canaux du Nivernais et Latéral à la Loire se croisent. Un repérage pour une prochaine expédition.

TER jusqu’à Nevers.

ouiNuit à Nevers à l’hôtel de Clèves: Bon confort, bien placé au calme et excellent petit déjeuner.

Nevers

Journée culturelle à Nevers. On se greffe sur une visite organisée de la journée. La ville n’a plus de secret pour nous, surtout ses églises!

Retour sur Paris en Corail.

Photos

du canal

des maisons éclusières

de lavoirs

Septembre 2012: Decize → Auxerre

A l’occasion du tour de France à plat, site sur lequel on trouvera un article sur cette étape, entre Decize et Auxerre.20120917104215-img_0980

Une des plus belles voies vertes de France, surtout à l’automne quand les villages et maisons éclusières sont fleuries. La voie est asphaltée sur la majeure partie du parcours et donc accessibles à tous. Les écluses sont habitées: éclusiers ou artisans ce qui agrémente le voyage.

Les étapes:

Avec les Shô qu’on retrouve à Decize.

Decize

2 jours pour découvrir Decize et ses environs pendant les journées du patrimoine.

  • La ville de Decize, la tour de l’horloge, les ruines de l’ancien château et les souterrains, l’église Saint-Aré et sa crypte, et bien sûr la promenade des Halles.
  • A St lèger des vignes, le centre d’interprétation du toueur présente l’histoire du canal.
  • Une belle voie verte de 12 km relie Champvert à La Machine ou on peut visiter le musée de la mine.

oui2 nuits en mobilhome au camping « Les Halles » à Decize. En bord de Loire sur la promenade du même nom. Les mobilhomes sont mal placés. Mieux vaut planter sa tente au bord de l’eau.20120917093504-img_0961

Decize → Etang de Baye (69 km)

Sur la voie verte, villes et maisons éclusières fleuries.

ouiNuit au  camping municipal de Baye (0386389783)

Les emplacements sont occupés par des résidents/pêcheurs et il n’en reste que très peu de libres, peu ombragés, pentus et « labourés »! Mais, vue sur le lac, calme absolu et nuit étoilée.

 Etang de Baye → Clamecy (50 km)20120918091902-img_1051

Première expérience de bateau-stop. Richard et Gloria, un couple de mariniers Australiens qui sillonnent les canaux français 6 mois par an acceptent de nous prendre sur leur bateau « Mollie » pour la traversée des voutes de la Colancelle. Merci à eux pour ce bon moment.

Le canal est bien vivant, les écluses ne sont pas automatisées et on passe de bons moments aux écluses à discuter avec mariniers et éclusiers. Les maisons éclusières, si elles ne sont pas toutes occupées par des employés de VNF (un éclusier gère plusieurs écluses) , le sont par des artisans: potiers, sculpteur sur bois, vitraux… Un exemple dont devraient s’inspirer les gestionnaires et aménageurs d’autres voies vertes et chemins de halages qui laissent un patrimoine à l’abandon.

 

coeur_022 Nuit au camping du pont Picot de Clamecy20120919131622-img_1191

Au bord du canal à l’entrée (sud) de Clamecy. Le gérant soigne les cyclistes: une table et des chaises peuvent nous être prêtées et une tente de réception est à disposition pour s’abriter (au cas-où?)

Clamecy → Auxerre (67 km)

Une belle étape avec le passage sous les rochers du Saussois, le canal et la rivière qui serpentent entre les collines ou se nichent de beaux villages: Châtel-Censoir, Mailly-le-Chateau… et pour finir en beauté, ne manquez pas les caves: Irancy, Coulanges…

ouiNuit à l’hôtel du Cygne à Auxerre

 

Le parcours

Ci-dessous la trace du parcours.

La trace GPS est disponibles dans le menu téléchargements.

 

Photos

La documentation:

La bourgogne à vélo ou on trouve pleins de renseignements utile dont la brochure.

L’Agence de développement touristique de la Nièvre ou on peut commander le guide de la véloroute (6€) et un autre guide sur des petites randos autour du canal (5€). Le guide de la véloroute vendu par l’agence  est maintenant édité par Michelin (9,90€).

Une boucle proposée dans la revue Cyclotourisme n° 571.

Imprimer cette page Imprimer cette page

8 commentaires pour Canal du Nivernais

  • L’un des plus beaux canaux français, le canal du nivernais ne pourra que vous épater par son calme verdoyant et son passé chargé d’histoires…
    Découvrez le canal du nivernais en le parcourant depuis Decize jusqu’à Auxerre grâce à son chemin de halage.
    Il est vrai que le chemin est l’un des rares en France a être aussi praticable.
    Pour vous y rendre depuis Paris, prenez un TER en gare de Bercy accompagné de vos vélos.
    Et pour votre retour une fois la rando le long du canal du nivernais terminé, sollicitez les services de taxi Bories pour assurer votre transport mais également ceux de vos vélos!
    Service garanti, confort assuré.
    Le site

  • Thérèse Z.

    Mai 2015
    Quelques très bonnes adresses sur le parcours du canal de Nivernais :

    à Marigny sur Yonne, (just’avant Chitry les mines (en venant d’Auxerre) : Le Presbytère, chez Gracia Poot & Charles Linning 03 86 20 25 47 : 3 chambres au premier étage d’une très belle demeure, avec jardin et vue magnifique sur la campagne alentour, très bon accueil et excellent petit déjeuner.
    Et pour le repas du soir : le restaurant à 500m au « Champ Radis » excellent rapport qualité/prix, et accueil très sympathique, une adresse à ne rater sous aucun prétexte.

    0 Cercy la Tour : Le haras de coddes, chez Michèle et Philippe Juhen, 06 09 67 92 75. Accueil on ne peut plus sympathique, avec visite du hara, table d’hôte, petit-dejeuner, tout cela dans une convivialité des plus agréables.

    Voilà pour joindre le plaisir de la bonne table et des rencontres aux efforts du vélo;

  • Mico

    Après avoir parcouru le canal du Midi en 2009 en une semaine (Toulouse – cap d’Agde) nous sommes allés à trois copains de La Charité sur Loire à Auxerre du 9 au 13 aout 2010 avec arrets à Nevers hotel de Clèves, St Honoré les bains hotel Le Centre avec une côte terrible pour y arriver,Corbigny hotel La Buissonière avec une assez longue route pour y arriver et Cravant Hostellerie St Pierre magnifique.,
    Des étapes de 72 km à 94 km y compris quelques déviations.
    Nous avons plus tard parcouru le canal de Nantes à Brest (partiellement) puis le canal du Rhône au Rhin ( Dijon presque jusque Bâle) puis récemment la Vendée puis Oléron , Ré et Noirmoutier.En projet: L ‘Aquitaine , Bordeaux – Toulouse et Le Danube de Passau à Vienne même si ce dernier est très très fréquenté .
    De loin le Nivernais est le plus beau et le plus « roulant ». Nous y retournerons !Le virus des chemins de halage ne nous quitte plus !
    Bonne route.

  • Stef

    Canal entre Clamecy et Auxerre fait avec mon neveux et mes fils, superbe balade, véloroute superbement aménagée.
    Nous avons poussé jusqu’à Sens, après Auxerre il n’y a pour ainsi dire aucun aménagement. A faire uniquement par temps sec et avec de bon vélos (VTT ou VTC sans bagage).
    Nuit en camping (nuit fraiche) bon accueil dans l’ensemble.
    Personnel SNCF à Laroche-Migennes très accueillant, de très bon conseil, ne pas hésiter à les sollicités pour les correspondances.

  • Marie Line

    Il y a deux ans de cela, nous échangions à propos d’une rando vélo avec un enfant.
    Vous nous aviez alors conseillé de commencer par le canal du Nivernais.
    Il nous aura fallu deux ans pour nous lancer, mais ça y est, nous l’avons enfin parcouru et nous avons ADORE.
    Nous sommes partis de Decize pour remonter jusqu’à Auxerre en faisant des toutes petites étapes, d’une vingtaine de kilomètres par jour. Cela laissait à notre fils le temps de pratiquer d’autres activités : baignade, ping-pong, billard, voile aux étangs de Baye ect….
    Nous nous sommes arrêtés dans les petits campings situés le long du canal. Tous, très sympathiques.
    Bref, c’est une réussite complète et je voulais encore pour remercier pour nous y avoir encouragés.
    Bien cordialement.
    Marie, Patrick et Léo

  • peite reine

    Canal du Niverais en 4 jours : un vrai plaisir. Un canal qui a du charme et qui a gardé un côté sauvage tout en étant très très bien aménagé. Le chemin de halage est d’une qualité exceptionnelle comparé à d’autres chemins.

  • Hello
    je crois que vous m avez refilé le virus des canaux
    je viens de parcourir le halage du canal du nivernais
    calme et volupté
    on se croirai en 1850
    superbe et endorphinatoire
    déjà prévu pour 2013
    une autre bambée

  • Sandrina

    Août 2011 : C’est vrai que le canal du Nivernais est bien sympa. Nous on est partis d’à côté de DECIZE, de la chambre d’hôte du Domaine de la Motte (on le conseille d’ailleurs, super accueil, belle batisse, table d’hôtes, élevage de chevaux magnifiques…), et on est remontés sur Auxerre.
    Par contre, on a été un peu déçus par la chambre d’hôtes de Chitry-les-Mines : il n’a pas voulu nous préparer à manger (fin de saison qu’il a dit, plus envie…), du coup on a mangé une andouillette frites à la guinguette sur le bord du canal mais la chambre d’hôtes perd de son charme. Elle est près de la route aussi…
    On est aussi allés au Domaine Borgnat, qui est en fait une véritable entreprise, un vrai hôtel en sorte. Bien accueillis certes, employés au top, mais on ne voit plus l’intérêt et la proximité de la chambre d’hôtes. Evitez quand même certaines chambres à l’étage, il faudrait vivre à 4 pattes pour éviter les poutres… Le Domaine Borgnat n’est pas tout près du canal et il y a une belle côte pour y aller ; nous on a repéré une chambre d’hôtes « M. Tripot » juste sur le bord du canal à ce niveau. A essayer.

    A propos du chemin, il est top à peu près dès Decize. Un peu monotone au début, à partir de Panneçot le paysage se diversifie. Notre dernière journée, 95 km de la chambre d’hôtes Escolives Sainte Camille à Coulanges(aller et retour) se fait tout seul, le chemin est goudronné et très agréable. Mais ce que j’ai préféré, moi, ce sont les 30 ou 40 km d’un côté et de l’autre de Chitry.

    Bonne route et amusez-vous bien !

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

captcha

Please enter the CAPTCHA text