Fesse de bouc

Visiteurs

En ligne: 1
Aujourd'hui: 118
Cette semaine: 801
Total: 700494

Autres sites velocanauxdodo

En bref

Toutes les pages sont accessibles par le menu sous l'image de bannière.
-----
Pour réagir sur une page ou un article utilisez les commentaires.
-----
Pour nous contacter allez sur la page contact

Carte interactive

Catégories

Randos vélo

Croisières

Coup de gueule contre la SNCF

pas-coolLa lettre envoyée à Mr Jean Louis Borloo pour protester contre la suppression des TGV prenant les vélos montés (et payants) entre Paris et Lyon. Les réponses (éventuelles) seront publiées sur le site.

Le chef de cabinet de Monsieur Borloo m’a répondu le 15 avril (voir lettre). Cette personne semble ignorer que la SNCF est un établissement public. A ce titre, s’il bénéficie d’une large autonomie (notament commerciale), ses missions lui sont confiées par l’état, donc par nous le peuple et vous Monsieur Raverat qui nous représentez. Vous confirmez là l’incohérence d’une politique qui d’un côté annonce vouloir développer des moyens de transport alternatif, le tourisme vert… et qui de l’autre ne s’en donne pas les moyens. paroles, paroles, paroles…

Je n’ai toujours pas de nouvelles de Mr Guillaume Pepy, Président de la SNCF. Ou, ou! y’a quelqu’un?

10 commentaires pour Coup de gueule contre la SNCF

  • bravo pour ce coup de g..
    vous avez raison
    ont a vu ce qu ils en on fait de la sncf
    en fait on assiste a une gue guerre entre l état la sncf d une part, et les regions d autres part
    il faut savoir que l état c est l état et que les régions sont gérées par la gauche

    tout le monde se renvoie la balle

    résultat on le connait , le service se dégrade

    écrivons, il en restera tjrs qlq chose

    claude

  • Bjr
    Je suis bien d’accord avec vous.
    Il est grand temps que les politiques et les regions se mettent a développer les transports doux et les correspondances et cela passe en premier lieux par des moyens de transport de nos bicyclettes adorées dans les train TGV et autres.
    A ce sujet je suis moi aussi remonté contre la SNCF mais je ne sais à qui écrire.
    Pouvez vous me donner les contacts, antennes ou cordonnées où ecrire ?
    Merci !

  • admin

    Merci Christian pour cette info. Une avancée relative cependant car 1) le temps de trajet est beaucoup long et plus cher, 2) il n’est toujours pas possible de prendre les vélos montés pour se rendre en languedoc et canal du midi par exemple.

  • Il est possible d’aller de Paris à Marseille en TGV avec son vélo non démonté. Il faut Passer par Dijon ville et changer de TGV.
    Depuis le 21 juillet les TGV Paris Bordeaux prenent tous les vélos non démontés sur réservation et cela coute 10 € par vélo. attention s’y prendre tôt car seulement deux ou trois vélos peuvent être pris par rame.
    J’ai pris celui-ci en retour d’un Bordeaux Paris en vélo et c’est impécable.

  • Heureux

    L’ennui supplémentaire c’est que les cyclotouristes ou cyclorandonneurs sont en général mal représentés et peu soutenus par les grosses fédérations qui regroupent en général des cyclosportifs dont les préoccupations sont autres.

  • CPA

    Effectivement, le seul problème de la rando vélo, c’est le train et pour une bonne part la SNCF!
    Voyager avec son vélo (non démonté) dans un train relève du parcours du combattant.
    Tous les trains SNCF acceptent les vélos … en bagage à main. Certes. Mais un vélo c’est en moyenne 12 à 15 kg + les saccoches (en randonnée, il y a beaucoup de saccocjes) + la remorque (je voyage avec mon chien) + le chien + ma fille qui ne peut en aucun cas s’occuper de son vélo s’il est démonté (trop lourd).
    Bonne fille la SNCF propose de transporter le vélo « en porte à porte »: coût du service 50euro par vélo pour un aller. Soit 200 euros à 2 pour un aller-retour et en plus il reste toujours les sacs (et le chien).
    Donc voyage impossible avec un vélo démonté, partir en vacances suppose de partir avec un vélo qui roule.

    1- seuls quelques rares TGV sont accessibles (dans le meilleur des cas 1 sur 2 ou 1 sur 3), je n’ai pas encore bien compris pourquoi ni la logique. Sur certaines lignes (ex: Lille-Lyon)aucun TGV n’accepte les vélos, mais c’est possible sur Lille-Paris (si ça ne l’est plus sur Paris-Lyon ça va être une vraie galère!). Par contre ça ne l’est pas sur Paris-Quimper mais on peut sur Lille-Nantes et Lille-Rennes.

    2- tous les TER n’acceptent pas les vélos, les Conseils Régionaux ne font pas tous des efforts. Et plus les TER sont récents, plus les places vélos sont petites (quand elles existent). En Bretagne, vous avez accès au wifi dans le TER … mais pas d’espace vélos. En Bourgogne, les TER qui acceptent les vélos sont plutôt très tôt le matin ou très tard le soir et pas dans la journée.

    3- du coup, préparer un itinéraire longue distance TGV-TER permet de tester les nerfs des plus résistants. A moins d’aimer regarder passer les trains pendant les 3 à 4 heures de correspondance rendues nécessaires par les points 1 et 2. Sur certains trajets, il semble que seule la voiture permette de répondre au problème. A ce titre, le site de la BAHN reste le meilleur point de départ (SNCF a amélioré son site web mais ils partaient de loin).

    4- … et bien sûr je n’ai pas de voiture, et ce par choix environnemental. Tout compte fait, je peux plus facilement prendre mon chien dans le train que mon vélo (encouragé par quelques croquettes le chien se plie très bien sous le siège).

    Malgré cela je recommence (en tous cas j’essaie) et comme je ne veux abandonner ni mon chien ni mon vélo, je continue à râler. Ca fait du bien mais ça ne sert à rien, cf la réponse du ministre.

  • piquot corinne

    bonjour

    je découvre ce jour votre site…super ! moi aussi je suis fondue des ballades à vélo le long des canaux.
    mais tout le monde n’est pas de notre avis. ainsi qui a bien pu donner l’autorisation à une société de BTP d’occuper et par là même de couper le canal St Denis à son début à la Villette ? il y avait jusqu’à maintenant des promeneurs, des canards, des vélos, des pêcheurs, et même des clodos. tout ça remplacé par des dizaines de camions énormes remplis de terre qui défoncent la chaussée. une horreur parceque c’était un moyen paisible et bucolique d’éviter la porte de la villette. maintenant impossible de passer !

  • effectivement c’est un vrai pb.
    il faut jongler avec les ter, intercités, teoz et les quelques tgv

    j’envisage sérieusement pour mon prochain vélo qu’il soit en acier.
    pourquoi ?

    parceque pour les vélos en acier il existe un système qu’on peut faire poser et qui permet de plier en 2 son vélo donc d’avoir la taille d’un bagage acceptable.
    voir ici

    [link]http://en.wikipedia.org/wiki/Bicycle_Torque_Coupling[/link]

    [link]http://www.sandsmachine.com/spec_ssc.htm[/link]

    [link]http://www.co-motion.com/information/s&s_couplers.html[/link]

  • Facteur4

    Je viens de découvrir votre site.
    Je suis également amoureux des voyages à vélo sur chemin de halage.
    J’en ai fait à la suite les récits ici :
    http://voyageforum.com/v.f?post=1000920#1000920
    Vous verrez que je n’hésite pas non plus à écrire aux collectivités et à « nos représentants ».

    Félicitations pour votre courrier.
    Il y a effectivement en grand écart entre l’image que l’on voudrait donner de la France et les moyens mis en oeuvrent.

  • patrice deniau

    Ben, voyons ! Vous n’avez qu’à prendre votre voiture avec les vélos sur le toit !
    Borloo, ministre de quoi, déjà ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.